Votre espace

l'offre d'emploi


Mots de l'expert

Imprimer la pageQui êtes vous ? Je suis travailleur handicapé

Qui êtes vous ? Je suis travailleur handicapé

Faux, vous êtes avant tout compétent !

Qu’est ce que la compétence pour l’employeur ? C’est de dire, « je vous emploie, vous, aujourd’hui sur ce poste, car sur l’ensemble des candidats, vous êtes celui qui possède les compétences recherchées ou chez qui nous avons décelé le potentiel pour acquérir ces compétences ». Le fait d’avoir un handicap vient dans un deuxième temps.

Et pourtant, l’histoire nous montre que ce raisonnement n’a pas toujours été évident. On a embauché des travailleurs handicapés pour leur statut afin de répondre à l’obligation légale et éviter les lourdes contributions. Un raisonnement court-termiste où l’on embauchait sans pour autant intégrer. On a ainsi connu des vagues d’embauche de travailleurs handicapés sur des postes de télé-conseillers, un poste permettant des aménagements rapides et peu de qualifications. Nous assistions alors à des services « ghettos » dans lesquels il n’y avait que des travailleurs handicapés hormis le manager !

Ca vous choque ? Et pourtant, comment intégrer des travailleurs handicapés dans l’entreprise alors que les salariés n’ont jamais été en rapport avec eux durant leurs études ?! Cette idée est d’autant plus encrée chez les salariés réalisant de hautes études car les barrières d’accès à ces écoles sont nombreuses pour les personnes handicapées. 

Pour intégrer les salariés handicapés, il y a donc un important travail d’évolution des mentalités à réaliser en entreprise. Plusieurs pistes sont à explorer et se développent :

  • La communication amont sur le handicap dans l’entreprise avec des journées dédiées où des salariés peuvent se mettre dans la peau d’une personne handicapée
  • Le partenariat avec la médecine du travail et les organismes tels que le SAMETH pour optimiser le poste de travail et communiquer sur les méthodes de travail
  • Former les managers afin d’intégrer la diversité et répartir équitablement les tâches entre les différents membres de l’équipe

Pour les entreprises, c’est un véritable challenge de communiquer sur les actions menées afin d’attirer des travailleurs handicapés. En effet, aujourd’hui on assiste à un vrai paradoxe où les travailleurs handicapés ont plus de mal que les autres à trouver du travail et dans le même temps les entreprises n’arrivent pas à recruter des travailleurs handicapés. On peut expliquer en partie cette difficulté du fait que de nombreux travailleurs handicapés ne se déclarent pas comme tels auprès de leur employeur de peur d’être stigmatisé d’où ce travail pour les entreprises de mise en confiance.

Il faut communiquer également pour éviter des situations où les travailleurs handicapés ne s’identifient pas comme tel auprès de leur employeur, ce qui est possible pour les 95 % de travailleurs handicapés dont le handicap n’est pas visible. Autrement dit, la plupart des salariés travaillent aujourd’hui avec un collègue handicapé sans nécessairement le savoir. Où est le danger de ne pas  savoir ? C’est pour le salarié se priver d’un éventuel aménagement de poste, c’est être toujours sur ces gardes qu’un collègue surprenne un comportement pouvant trahir son handicap… On crée ainsi un malaise qui a nécessairement des implications sur la qualité du travail.

 

Intégrer la différence c’est une force et être différent n’a jamais été incompatible avec être compétent. Vendez donc votre compétence aux recruteurs avant votre différence et un bon recruteur prendra les deux !

 

 

Alice THOREZ
Responsable Ressources Humaines
ASAME