Votre espace

l'offre d'emploi


Mots de l'expert

Imprimer la pageL’Apprentissage dans le Supérieur : un choix toujours gagnant !

Le développement de l’Apprentissage dans le supérieur est un enjeu pour les entreprises françaises.

C’est sur la compétence, la capacité d’initiative et la créativité des hommes et des femmes que se fondent la compétitivité des entreprises et le haut niveau de l’emploi dans notre pays.

À ce titre l’Apprentissage, qui permet une transmission des savoirs, des savoir-faire et des savoir-être, s’affirme comme un système de formation des plus efficaces, précisément parce qu’il prépare les jeunes aux enjeux de demain, et dans le même temps participe à la stratégie des entreprises. Les dirigeants, les DRH et les managers ont compris qu’ils pouvaient compter sur ces jeunes à fort potentiel dès leur formation pour appuyer leurs démarches d’innovation et de développement, et une fois diplômés, faire progresser l’entreprise toute entière vers l’excellence.

Nous le voyons bien au CFA Universitaire Alsace : les entreprises intègrent de plus en plus à leur politique RH le recrutement d’apprentis en formation sur des niveaux III, II et I. Grâce au soutien du Conseil Régional, et l’engagement d’entreprises, nous assistons depuis quelques années – en particulier depuis 2007 - à un développement soutenu de l’apprentissage dans le supérieur : alors qu’en 2005, nous ne comptions que 350 apprentis, nous en formons aujourd’hui 1 800 répartis sur 125 formations de Bac +2 à Bac +5.

L’apprentissage dans le supérieur, non seulement conduit à l’emploi, mais rééquilibre l’égalité des chances en jouant un vrai rôle d’ascenseur social.

Ceux qui n’imaginaient pas suivre des études supérieures, peuvent aujourd’hui atteindre de très haut niveau de compétences et faire carrière sur des postes à grandes responsabilités, cela grâce à l’apprentissage et à l’accompagnement d’entreprises très investies en faveur de la formation des jeunes.

Au bilan, cette politique réussie de co-formation Université-entreprise que nous menons sur tout le territoire alsacien conduit 80 % des jeunes qui ont choisi de préparer leur diplôme universitaire par apprentissage ; cette proportion s’élève à près de 90 % pour les titulaires d’un Master ! Des résultats qui nous engagent à poursuivre notre action pour le développement de l’Apprentissage dans le supérieur, et l’insertion des jeunes dans le monde professionnel.

professeur Bernard FABRE,
directeur du cfau Alsace