Votre espace

l'offre d'emploi


Mots de l'expert

Imprimer la pageAudace, persévérance et responsabilité

L’innovation, ce n’est pas seulement répondre de manière inventive au marché mais aussi relever de nouveaux défis, trouver des débouchés inédits et apporter une valeur ajoutée évidente.

Chez nous à Argru, l’excellence des produits et le perfectionnement continu des processus de fabrication sont écrits en majuscules dans la charte de l’entreprise. En effet, améliorer la productivité est vital pour booster la croissance. En 21 ans d’activité, la société n’a eu de cesse d’optimiser cette production tout en gonflant le nombre de ses salariés de 40 à 230. Une extension qui se pérennisera à l’automne prochain avec la mise en service d’une installation de production de bretzels ultra moderne. Cet investissement de 7 millions d’euros va de paire avec des créations de poste ; chefs d’équipe, conditionneurs, agents de maintenance et bien d’autres encore seront bientôt dans les starting blocks.

Parallèlement, notre surface augmente régulièrement, un pari ambitieux pour une entreprise à l’origine allemande mais parfaitement autonome dans sa forme juridique et économique. Argru est une entreprise familiale, alsacienne d’adoption et de cœur. Vivre sur le site même, voir nos filles y grandir et partager l’évolution de nos salariés étaient et sont un principe fondamental. Pas question de gérer à distance sans cordon ombilical. C’est aussi cela la qualité qui séduit nos clients et le personnel. Notre engagement se rapporte tout simplement à une vision et à un sentiment de responsabilité pour la société dans laquelle nous vivons.

Or, si s’installer sur le sol français était au départ une démarche liée notamment à la proximité de la frontière ou encore à des charges salariales moins élevées, les conditions cadres ont bien changé. Aujourd’hui, les salaires sont similaires de part et d’autre du Rhin, les 35 h françaises requièrent plus d’ingéniosité logistique que les 40 h allemandes pour gérer la production, mais rien ne pourrait nous inciter à aller ailleurs.

Du reste, la transmission à la génération suivante commence déjà à s’esquisser, encore des femmes dans un monde industriel masculin − le cœur, la raison, l’endurance et la perspicacité. Seule concession, s’il en est une, au lien originel avec l’Allemagne est le bilinguisme que nous exigeons pour travailler dans les bureaux d’Argru : 60 % de nos clients sont allemands et la couverture du territoire français reste un objectif global de marché. Un impératif, certes, mais maîtriser plusieurs langues est toujours un atout de poids dans une carrière professionnelle.

Beate Grünberger,
ARGRU