Votre espace

l'offre d'emploi


Mots de l'expert

Imprimer la page 5000 places d’apprentissage de plus dans 3 ans

C’était le premier jour du « Parcours ». Un lundi matin gris, place Kléber à Strasbourg. Les hommes de chez Kapp, le carrossier d’Erstein, installaient le « camion », la structure mobile de 176 mètres carrés, montée sur le plateau d’un semi-remorque, qui allait accueillir pendant trois jours l’Apprentissage Tour, le Forma Tour et le Job Tour. Il soufflait un petit vent frisquet.

Arrive une maman avec son grand fils de quinze, seize ans. Elle a le regard sombre. Le garçon a le visage fermé: « Il ne veut plus aller à l’école »…

Madame, vous êtes bien tombée. Dans quelques minutes s’ouvrent les stands de l’Apprentissage Tour. Son visage s’éclaire. « Il voudrait faire pâtissier ».

On ne va pas disserter sur l’école... On remarquera seulement que, pour certains jeunes, ce n’est pas la « voie royale » qui mène à l’emploi. C’est plutôt la voie de l’échec scolaire - que l’on considère un peu trop facilement comme l’échec tout court.

Et de l’autre côté, des entreprises ne trouvent pas de personnel qualifié.

C’est pourquoi le Conseil régional d’Alsace et ses partenaires ont lancé l’Apprentissage Tour : favoriser la rencontre entre les entreprises en quête de jeunes, et les jeunes en quête d’un métier. Leur donner une chance de prendre pied dans le monde du travail.

Ils sont 15500 actuellement. Il en faudrait 5000 de plus dans trois ans. Un beau pari chargé d’espoir.

Mais l’apprentissage en alternance mène aussi à des niveaux élevés de qualification. En lançant l’événement, le 16 avril, place Kléber, le président du Conseil régional, Philippe Richert, citait l’exemple d’un garçon de sa connaissance qui avait quitté le système scolaire sans diplôme… et qui, maintenant, spécialisé dans la mécanique, voyage dans toute l’Europe pour réparer les autobus. L’apprentissage aussi peut être est une « voie royale ».

L’Apprentissage Tour est complété par un Forma Tour qui propose des formations pour tous, jeunes ou moins jeunes, et un Job Tour, un forum de l’emploi.

Le Conseil régional et ses partenaires (la Chambre de commerce et d’industrie, la Chambre de métiers, la Chambre d’agriculture, le Rectorat, l’Université, Pôle Emploi, les deux Départements, les villes qui accueillent le « Parcours », les branches professionnelles, des entreprises…) se sont engagées à fond pour que cette action soit une réussite.

Jusqu’au 25 juin, le « camion » fera étape dans 16 villes d’Alsace pour que les offres d’apprentissage, de formations et d’emplois arrivent au plus près de ceux qui en ont besoin.

Apprentissage Tour, Forma Tour, Job Tour : à découvrir sur www.le-parcours.fr

Roger Wiltz