Votre espace

l'offre d'emploi


Mots de l'expert

Imprimer la pageLa mission locale pour l'emploi

La Mission Locale a pour objectif d’accueillir, d’informer et d’orienter les jeunes (16-25 ans) et des adultes bénéficiaires du RSA rencontrant des difficultés d’insertion sociale et professionnelle, et de les accompagner dans leur parcours d’insertion pour favoriser leur accès à l’emploi durable.

Pour proposer une prise en charge de proximité aux 7 000 jeunes qu’elle accueille chaque année, la Mission Locale intervient sur 9 sites sur le bassin de Strasbourg. Le conseiller travaille à lever les freins qui font obstacle à l’insertion professionnelle du jeune en :

  • mettant à plat sa situation: ses souhaits, ses difficultés, ses atouts
  • élaborant avec lui son projet professionnel
  • validant son projet grâce à une confrontation concrète avec la réalité du secteur professionnel et du métier choisi
  • construisant le parcours le plus adapté pour atteindre cette profession (formation, certification, emploi direct…)

Des conseillers spécialisés appuient ces équipes de proximité afin de développer toutes les occasions possibles pour que les publics soient en contact avec les entreprises, que ce soit en vue de découvrir des secteurs d’activité, se confronter à la réalité de l’entreprise (connaître son organisation, percevoir ce qu’est le travail d’équipe, la hiérarchie, se plier aux exigences de ponctualité, de la sécurité…), se procurer un salaire, acquérir de l’expérience…

Il s’agit de créer le lien avec l’entreprise pour convaincre celle-ci de la motivation et des talents du jeune ou de l’adulte qui lui est adressé, et d’inscrire cette relation dans le cadre d’un contrat de travail le plus durable possible.

Ainsi vont être mobilisés des dispositifs permettant de créer la relation : ce pourra être un stage, un job d’été, un inventaire, un contrat d’apprentissage ou des périodes de professionnalisation. Les conseillers pourront proposer des contrats aidés, ou mobiliser les clauses sociales dans le cadre des marchés publics, ou encore mobiliser des financements nécessaires pour pouvoir travailler (vêtements de sécurité, transports…).

La formation est, elle aussi, largement investie, permettant l’acquisition des savoirs de base, maths et français, bien sûr, mais aussi tout ce qui permet de développer ses capacités de raisonnement, d’apprentissage. La qualification est toujours l’objectif, garantissant tant au public qu’à l’entreprise, une assurance de compétence et d’initiative dans le domaine d’activité choisi.

Au-delà de la prise en charge individuelle de jeunes et d’adultes, la Mission locale s’inscrit dans une démarche de territoire. Les habitants et les entreprises partagent les mêmes espaces, ils sont voisins, ils doivent être partenaires.

C’est ainsi que des opérations concertées sont organisées dans les quartiers ou les communes du bassin d’emploi de Strasbourg, avec l’ensemble des associations locales et les institutions publiques (Europe, Etat, CUS, Maison de l’emploi, Conseils général et régional…).

Les habitants du quartier deviennent alors le centre des préoccupations communes ; au-delà des statistiques et des taux de chômage, c’est l’ambiance, les compétences, les capacités, les déceptions, et les espoirs des habitants qui sont entendus.

Ainsi, « Job zone » a planté, le 20 mai dernier sur la place du marché du Neuhof des tentes accueillant plus de 50 entreprises qui ont proposé 600 postes de travail durables. Les habitants de ce quartier, dubitatifs au départ, ont vu les patrons et les DRH des entreprises venir à leur rencontre, ce qui, en soi, est exceptionnel. Mieux, le courant est passé, et les résultats ont été à la hauteur de nos attentes. Plus de 5 000 visiteurs, 260 emplois déjà pourvus dont une soixantaine pour des habitants du Neuhof… et des entreprises satisfaites de la qualité des candidats et des recrutements réalisés.

Au-delà de cette belle opération, le quartier du Neuhof et maintenant du Port-du-Rhin voient des entreprises du Port de Strasbourg structurer des passerelles autour d’offres d’emploi, afin qu’habitants et entreprises vivent en bon voisinage. L’opération « R.E.V.E » (Rapprochement entre les Entreprises et leurs Voisins pour l’Emploi) a déjà permis le recrutement de 30 personnes en quelques semaines.

Le quartier de la Robertsau–Cité de l’Ill a, lui, rassemblé ses partenaires associatifs et institutionnels autour du projet « Voisins recruteurs ». Ce sont, là, 30 parrains, patrons ou cadres d’entreprises, qui, depuis quelques jours, ouvrent leur réseau professionnel à autant de jeunes sans emploi.

La solidarité joue déjà à plein et les occasions d’entretiens de recrutement se multiplient. Les jeunes, appuyés par les associations, L’Offre d’emploi, la Mission locale et Pôle emploi, s’y préparent. Tous se mobilisent pour leur réussite.

Que son action soit individuelle, par l’accompagnement personnalisé, ou collective autour de la réponse aux besoins des entreprises, la Mission locale de Strasbourg est un partenaire essentiel pour l’emploi des jeunes, son cœur de métier.

Elle est aussi, évidemment un partenaire incontournable pour les entreprises.

Evelyne BRUNAU
Directrice Mission Locale Strasbourg

 

( Source : journal l'offre d'emploi alsace - octobre 2011 )