Votre espace

l'offre d'emploi


Mots de l'expert

Imprimer la pageDes raisons supplémentaires pour rebondir

Aujourd'hui, perdre son emploi est devenu une chose assez courante et ne représente qu'un accident de parcours dans une vie professionnelle. Ce n'est jamais agréable mais il n y a pas de fatalité.

Ce qui serait grave, c'est que rien ne soit fait pour en trouver un autre, car des emplois il en existe, des besoins de main d'œuvre, il y en a. Principalement dans les PME.

Une série de questionnements que nous conduisons en continu au sein d'AGEFOS PME auprès de nos entreprises adhérentes (8.300 en Alsace) nous a permis d'identifier des entreprises qui recherchent des profils qui leur manquent.

C'est ainsi que trois activités se démarquent :

  • tout d'abord, la recherche de commerciaux ;
  • ensuite, les activités "support à l'entreprise" (comptabilité, secrétariat etc…) ;
  • enfin, le service à la personne.

Un nouveau dispositif récent permet de faire converger des demandeurs d'emploi qui ne trouvent pas de travail dans leur métier d'origine vers des activités dans ces secteurs. Il s'agit de la Préparation Opérationnelle à l'Emploi Collective (POEC).

Dotée d'une formation de 300 à 400 heures, cette POEC a permis, et permet encore actuellement, de remettre le pied à l'étrier à bon nombre de demandeurs d'emplois.

Enfin, le contrat de sécurisation professionnelle proposé à toute personne licenciée dans une entreprise de moins de 1000 salariés, et présente depuis au moins un an, permet de conserver 90 % de son salaire précédent, pendant 12 mois, moyennant un investissement certain des demandeurs d'emplois vers une recherche active d'emploi.

René MALATRAIT
Directeur de l'AGEFOS PME

(Source : Journal l'offre d'emploi alsace octobre 2012)